Actualités RH et social

J’ai peur mais j’y vais !

26 janvier 2021

Dans une vie professionnelle, il arrive que le besoin de changement conduise à se réorienter complètement, non seulement en changeant de métier mais aussi en changeant de domaine de d’activité. Il peut s’agir d’un changement voulu contextuellement, mais aussi d’un simple besoin de redonner du sens à son travail.

Tout changement quel qu’il soit est toujours une étape difficile à franchir. En effet, le changement amène avec lui la peur. Et bien souvent c’est cette peur qui nous fige dans notre zone de confort quitte à en payer le prix en instaurant un climat désagréable avec nous-même. La peur est une émotion utile lorsqu’elle apparaît dans une situation qui pourrait nous mettre en danger. Elle nous évite de sauter dans le vide sans filet de sécurité mais lorsqu’il s’agit de prendre son bonheur en mains, elle peut être un frein à l’épanouissement professionnel et personnel. Et oui, parce que malheureux au travail, malheureux dans la vie ! Certains diront qu’ils savent parfaitement scinder vie pro et vie perso et que même s’ils ne sont plus heureux au travail ils sont très heureux dans leur vie perso mais comment peuvent-ils en être si sûrs ? Ont-ils déjà essayé d’être heureux au travail pour appuyer leur affirmation ?

En 2020, il est d’autant plus facile d’être heureux au travail que les compétences sont facilement transposables d’une industrie à l’autre. Merci aux soft skills aussi qui sont devenus au moins aussi importantes, sinon plus, que les hard skills lors d’un recrutement.

Ces derniers mois ont été laborieux pour un grand nombre de professionnels. Beaucoup ont été remerciés faute d’activité au sein de leurs entreprises. Quand un secteur d’activité est en difficulté, les professionnels concernés doivent à tout prix se repenser pour espérer décrocher un nouvel emploi. L’exemple le plus flagrant est celui du secteur de l’aéronautique. Beaucoup de professionnels de l’aéronautique ont fait le choix de s’orienter vers une nouvelle industrie comme l’industrie de santé.

Avant de vous lancer dans cette belle aventure qu’est le changement, prenez soin de bien faire vos bagages :

  • Renseignez-vous sur l’industrie de santé parce que non l’industrie de santé n’est pas que l’industrie pharmaceutique des médicaments. C’est en fait une très grande famille qui regroupe les dispositifs médicaux, les life sciences, les biotechnologies, …

  • Cherchez les métiers de cette industrie qui ressemblent le plus aux compétences que vous avez et qui seraient le plus facilement transposables.

  • Découvrez les compétences qu’il vous manque et que vous pourriez commencer à combler pour donner du poids à votre candidature. Il existe de nombreuses formations qui pourraient vous y aider.

  • Prenez le temps de contacter des professionnels en poste dans l’industrie de santé pour échanger avec eux et valider votre choix.


Une fois que vous avez rassemblé un maximum d’éléments, prenez un peu de recul sur toutes ces informations pour verrouiller votre choix de cette nouvelle orientation. Acceptez d’avoir peur, rien de plus humain, mais apprenez à donner davantage d’importance à votre capacité à réussir.

Rappelez-vous : la chance sourit aux audacieux !


Laura Charbonnel
Coache professionnelle certifiée

<< Actualités RH et social

Back To Top