Actualités RH et social

Bienvenue dans votre nouveau poste !

15 décembre 2020

Lorsque l’on intègre un nouveau poste dans une nouvelle entreprise, les premières heures, les premiers jours et les premières semaines vont avoir une tournure décisive aussi bien pour le candidat recruté que pour l’employeur.


Comment sécuriser un recrutement pour que l’investissement financier et humain qu’il représente soit gagnant ?

Et bien l’onboarding (ou intégration) est à l’honneur ! C’est une étape non seulement cruciale mais incontournable aujourd’hui. Le candidat et l’entreprise démarrent une nouvelle relation. Chacune des deux parties doit pouvoir se sentir à l’aise avec l’autre, une cohésion des valeurs doit se faire pour que la vision soit partagée. L’entreprise doit offrir les moyens, à son nouvel arrivant, de pouvoir être rapidement productif et autonome. Quant au nouvel arrivant il doit pouvoir s’atteler à la tâche dans des délais les plus courts possibles, connaître ses objectifs pour prétendre les atteindre au plus vite.

Peut-être que la première étape est celle de l’attente. Et oui car elle se prépare ! Dès sa prise de fonction le nouvel arrivant doit être armé (outillé) pour s’immerger dans son rôle. L’attente doit être utilisée pour optimiser l’intégration et assurer le recrutement. Oui, parce que recruter c’est bien mais fidéliser c’est mieux ! Si l’entreprise veut que cette relation fonctionne dès les premiers instants, chaque moment partagé doit faire naître un sentiment d’appartenance, une implication et une motivation chez le collaborateur. Tout comme dans une relation naissante, les premiers regards sont le présage de ce qui pourrait se passer ou non entre deux individus.

Alors, quel que soit le contexte (temps de crise ou pas), il ne faut pas mésestimer l’importance des premiers instants. Ils sont la base fondamentale de toute relation. Un salarié bien accompagné et bien encadré aura à cœur de s’investir pour mener à bien sa mission.

Vous le savez maintenant, chez Axeme, l’analogie que nous préférons est celle des histoires de cœur pour illustrer au mieux les relations entreprises-candidats. On aurait pu en choisir d’autres, comme le sport, la cuisine ou la maçonnerie, mais l’humain vit grâce à cet organe vital qu’est le cœur, cette noble pompe qui est aussi le siège des relations interhumaines. Et le recrutement, c’est une histoire d’humains donc de cœur !

Aujourd’hui les histoires d’amour entre entreprises et salariés ne sont plus destinées à devenir éternelles, mais elles sont faites pour être intenses de court à moyen terme. Il est donc indispensable d’intégrer un processus d’intégration à ses recrutements qu’il soit réalisé par l’entreprise elle-même ou délégué. Ma touche perso ? Tout comme il existe des remèdes contre la rétention d’eau, il en existe pour la rétention des candidats !


Laura Charbonnel
Coache professionnelle certifiée

<< Actualités RH et social

Back To Top