Actualités

Métro, boulot, dodo le rêve! (ép.1)

24 mai 2019

Fête des mèresA toutes celles qui enchaînent 2 à 3 journée en une, parce que oui ça existe !

Ouvrir un œil le matin c’est commencer une journée, celle de la femme, et puis ouvrir le deuxième pour la gestion du timing et c’est la mère qui prend le pas. Commence alors une course poursuite contre le temps ! Se préparer, toujours aussi vite que possible, en essayant de préserver sa féminité ou son image peu importe à vrai dire qu’elle soit féminine ou pas. S’ensuivent les « je suis fatiguéééé, je ne veux pas aller à l’école » ou « maman j’arrive pas à fermer mes boutons » alors que le temps continue de s’enfuir à toute allure ! La vaisselle du petit-déjeuner à peine posée dans l’évier ou dans le lave-vaisselle, la porte claque, se retrouver dans les bouchons, ou pas mais ne pas comprendre où passent toutes ces minutes qui s’envolent !

Voilà la 3ème journée qui se profile, celle de la professionnelle ! Ouf, ce matin timing bien géré ! Ordinateur dans les startings blocks, les mots défilent avec frénésie sur l’écran pour répondre aux mails, le téléphone s’agite, les discussions en coup de vent avec les collègues, les œillades impulsives sur l’heure pour ne pas manquer un rendez-vous. Heureusement quelques réunions ici ou là sont un havre de détente tout en restant concentrée bien sûr ! Pas le temps de penser aux autres vies qui sont restées sur le banc de touche jusqu’au soir.

Fin de la journée pro, redémarrage pour la journée maman. Le rush du soir essore plus que la machine à laver. Devoirs, douches, repas, tenues pour le lendemain, histoire du soir, câlins sans fin… ça y est un peu de calme. Quoi ? Pas encore ? La vie de femme arrive enfin ! Quoi que, d’abord faire la vaisselle et remettre un peu d’ordre. Et dans tout ça il y a l’Homme qui demande aussi de l’attention mais qui peut se révéler une source d’énergie inépuisable. De temps en temps il faut lui rappeler qu’il est aussi un mur porteur de la structure familiale et que son savoir-faire en tâches ménagères est indispensable tout comme son savoir-être en communication.

Voilà, tout est en ordre ! Maintenant il est temps de penser à soi. Ah non! Il y a ce mail auquel il faut absolument que je réponde ! Et cet article que je voulais finir de lire, et il faut que je vérifie mon planning de demain… Ouf, tout est bouclé ! Enfin un peu de repos à glaner sur mon canapé et pourquoi pas devant un film ! Je regarde l’heure, déjà 23h. Je suis épuisée. Je vais me coucher.

 

Axeme vous souhaite une belle fête des mères!

 

Laura Charbonnel,
Business consulting & Talent management

<< Actualités